Deprecated: Unparenthesized `a ? b : c ? d : e` is deprecated. Use either `(a ? b : c) ? d : e` or `a ? b : (c ? d : e)` in /home/clients/18fd9cd905e453d99bb9e510b7374261/sites/rutilance.com/ecrire/inc/utils.php on line 2543

Warning: Parameter 1 to f_queue() expected to be a reference, value given in /home/clients/18fd9cd905e453d99bb9e510b7374261/sites/rutilance.com/ecrire/inc/utils.php on line 196
Gabon : Royal Dutch Shell quitte le secteur pétro-gazier onshore - ....: : Rutilance.com : :....

Gabon : Royal Dutch Shell quitte le secteur pétro-gazier onshore

Publié le mercredi 1er novembre 2017, par Rutilance.com

Royal Dutch Shell plc a achevé la vente, pour 628 millions $, de tous ses intérêts onshores, au Gabon, à Assala Energy Holdings Ltd, membre du gestionnaire américain d’actifs Carlyle Group.

Le major pétro-gazier anglo-néerlandais a annoncé, le 1er novembre, l’achèvement de la vente desdits intérêts qui se rapportent aux filiales Shell Upstream Gabon S.A. et Shell Gabon S.A. Sur ces actifs onshores au Gabon, la production de Royal Dutch Shell a avoisiné 41000 barils équivalent-pétrole par jour en 2016.

Avec cette transaction, Assala hérite d’une dette de 285 millions $ et versera, en plus, un complément de 150 millions $ au maximum, en fonction de la production et du cours des matières premières. Mais chez Shell, la transaction aurait entrainé une dépréciation totale après impôt de 151 millions $. De ce montant, 53 millions $ ont réglés au cours du premier trimestre mais le solde, soit 98 millions $, devra l’être au cours du troisième trimestre cette année.

La transaction intervient en pleine exécution, depuis 2016, d’un programme global de cessions de 30 milliards $ chez la multinationale Royal Dutch Shell. Au Gabon, elle touche cinq champs en exploitation (Rabi, Toucan/Robin, Gamba/Ivinga, Koula/Damier, et Bende/M’Bassou/Totou) et des participations dans quatre champs non-exploités (Atora, Avocette/M’Boukou, Coucal, et Tsiengui Ouest). Les infrastructures associées au gazoduc onshore allant de Rabi à Gamba et le terminal d’exportation de Gamba Sud sont également concernés.

Royal Dutch Shell a une participation de 75% dans Shell Gabon (SG), contre 25% pour le gouvernement du Gabon, et détient à 100% Shell Upstream Gabon (SUG).